EN FR

Amélioration de la durabilité et atténuation des enjeux auxquels l’aquaculture doit faire face

L’aquaculture, la pisciculture, la conchyculture, la culture de plantes marines composent une industrie clé sur les côtes Est et Ouest du Canada, et sont essentielles à l’apport mondial en nourriture étant donné la demande croissante de produits de la mer et le plateau atteint dans la pêche de capture. Ce module de recherche permettra de renforcer et d’étendre de façon importante notre capacité de recherche et développement en matière d’aquaculture et positionner la Dalhousie University, la Memorial University et l’UPEI comme chefs de file mondiaux pour l’aquaculture océanique durable en eau froide. Cela sera accompli de plusieurs façons, notamment : l’intégration plus poussée de l’expertise actuelle portant sur la génomique du poisson et des mollusques, la physiologie, la reproduction, l’immunologie, la nutrition et la biochimie, les interactions entre les poissons d’élevage et les poissons sauvages et le traitement des produits et des matériaux; l’amélioration et l’établissement de nouvelles initiatives et de nouveaux projets de recherche en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux travaillant dans des domaines qui sont essentiels à cette mission; l’utilisation à vaste échelle de notre infrastructure et de notre personnel de classe mondiale pour la recherche et développement en aquaculture; la fourniture de notre personnel hautement qualifié possédant les compétences, l’expertise et la passion requises pour des recherches qui leur permettront de devenir les chefs de file de demain dans le domaine de l’aquaculture durable. Les principaux objectifs du module sont les suivants:

1. Mettre au point des régimes alimentaires durables et thérapeutiques pour le saumon;
2. Comprendre et atténuer les effets d’agents pathogènes et du changement climatique sur la santé et le bien-être du poisson;
3. Mettre en place des mesures de lutte durable contre les agents pathogènes du poisson;
4. Amoindrir l’impact de l’aquaculture sur l’environnement et sur les poissons sauvages;
5. Étendre encore plus la production d’espèces aquacoles émergentes ou de remplacement.

Cette recherche et développement, de même que celle réalisée dans des modules complémentaires d’OFI est essentielle si l’on veut assurer la croissance, la capacité concurrentielle et la durabilité de l’industrie de l’aquaculture canadienne.

Chercheurs principaux

Sous-projet 1) Responsable – Matt Rise, Ocean Sciences Centre, Memorial University of Newfoundland

Sous-projets 2 et 5) Responsable – Kurt Gamperl, Ocean Sciences Centre, Memorial University of Newfoundland

Sous-projet 3) coresponsables – Mark Fast, University of Prince Edward Island, et Javier Santander, Ocean Sciences Centre, Memorial University of Newfoundland

Sous-projet 4) Responsable – Ian Fleming, Ocean Sciences Centre, Memorial University of Newfoundland