EN FR

Pêche de capture durable et ses écosystèmes

L’un des défis les plus importants sur les plans scientifique et socio-économique auquel sont confrontés Pêches et Océans Canada et l’industrie de la pêche canadienne consiste à démontrer que les pêches sont durables.

 Il s’agit d’une exigence importante pour la conservation des parts de marché actuelles et pour l’obtention d’un nouvel accès aux marchés inversés internationaux du poisson. Le code de conduite pour des pêches responsables établi par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) exige que les pêches durables : 1) établissent des taux de prélèvements qui soient durables à long terme; 2) maintiennent la structure et les fonctions des écosystèmes; 3) établissent un système de gestion qui puisse s’adapter aux circonstances changeantes. Les normes de la durabilité offrent une base pour des programmes d’écoétiquetage indépendants (p. ex., Marine Stewardship Council) qui peuvent se traduire par une augmentation directe de la valeur sur le marché des produits de la pêche capturés. Cependant, aux échelles nationale et internationale, il demeure des lacunes importantes en matière de connaissances liées à ces trois critères, lesquelles limitent l’évaluation et la mise en œuvre de pêches durables. Notre recherche consistera à traiter ces lacunes et à augmenter de façon conséquente l’excellence du Canada au chapitre de pêches de capture durables et de la recherche sur les écosystèmes en accroissant les forces concernant la dynamique des populations marines en eau froide, la dynamique des écosystèmes et les méthodes et stratégies de prélèvement. Parmi les initiatives de recherche principales figurent les suivantes : 1) modèles d’évaluation des stocks à la fine pointe de la technologie pour les avis concernant les prélèvements durables; 2) information et modèles d’évaluation des écosystèmes pour la production des pêches dans l’Atlantique Nord-Ouest et au point d’entrée de l’Arctique canadien dans un contexte de changement climatique; 3) technologies pour le prélèvement durable dans les pêches dans l’Atlantique Nord-Ouest et au point d’entrée de l’Arctique canadien.

Chercheurs principaux

  • Noel Cadigan, Memorial University of Newfoundland
  • Paul Winger, Memorial University of Newfoundland
  • Jonathan Fisher, Memorial University of Newfoundland